Notre équipe 2024!

Réjean Tardif, président 

Travailleur social et gestionnaire, j’ai œuvré principalement auprès des jeunes en difficulté, mais aussi en santé mentale et auprès des personnes âgées. Je suis au conseil de la Fondation depuis 2001 et en assume la vice-présidence et la direction exécutive depuis 2003.

À répandre l’aide décentralisée dans nos Abitibi, Estrie, Laurentides, Montérégie Outaouais, Montréal et jusque dans la Capitale, pas étonnant qu’il lui ait fallu inventer des éducateurs volants, pour aller porter la réadaptation dans les chaumières, au fil des plateaux de travail dont sa carrière est jalonnée.

René-André Brisebois, vice-président

Coordonnateur professionnel au centre d’expertise montréalais Délinquance et troubles de comportement, j’ai connu la Fondation en tant qu’intervenant, grâce à un projet qui aidait les jeunes vulnérables face aux gangs criminalisées.

Je me suis joint au conseil d’administration en 2009 afin d’aider ceux qui, trop souvent, ne reçoivent l’aide de personne.

Bruno Des Lauriers, secrétaire

Avocat au contentieux du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal depuis 2016, j’ai débuté ma carrière en représentant devant les tribunaux des enfants en besoin de protection et des adolescents poursuivis pour des infractions criminelles. Maintenant membre actif de l’offre de soutien provincial en matière de justice pénale pour les adolescents, mon intérêt pour la réalité de ceux-ci demeure vif.

Roxane Lecuyer, Trésorière

Une femme active et dynamique vient de se joindre à notre équipe. Chef budget, performance et gouvernance chez RTL Longueuil, elle possède plusieurs cordes à son arc. Toujours à la recherche de défies stimulants elle apportera certainement des idées au sein de la Fondation.

André Normandin, administrateur

André Normandin, stratège, concepteur et réalisateur ARRQ à l’agence  Créative Anges Cornus s’est joint au conseil d’administration en 2022. 

Frédéric Albert, administrateur

Œuvrant auprès des jeunes en difficulté depuis 1996, j’ai pu les accompagner comme éducateur et chef d’unité de vie. Maintenant gestionnaire auprès de l’équipe des jeunes contrevenants de la Capitale-Nationale, c’est tous les jours qu’il m’est possible de voir qu’un simple geste, une parole, un lien avec un adulte significatif peut changer le parcours de vie d’un adolescent.

La fondation offre un levier supplémentaire pour ces jeunes pour qui une autre chance peut s’avérer la bonne.

Thérèse Boucher, administratrice

Actuellement coordonnatrice Jeunes contrevenants au CIUSSS Centre-Sud-de-l’Ile-de- Montréal, j’ai derrière moi plusieurs, plusieurs années de travail auprès des jeunes contrevenants.  Je crois toujours profondément en la nécessité d’offrir à ceux-ci une seconde chance!

Pour chacun d’entre eux et leur famille d’abord, mais également pour toute la société qui bénéficie assurément de la réussite de leur réinsertion sociale.  

La Fondation porte cette vision et apporte également une contribution concrète en ce sens.  Je me sens choyée de pouvoir y participer.   

Étienne Choquette, administrateur

Administrateur depuis 2015, je souhaite partager mon expérience en stratégies philanthropiques, numériques et web. Depuis les six dernières années, je suis à l’emploi de la Fondation du CHU Sainte-Justine, en gestion des sites Internet transactionnels.

L’avenir des jeunes, petits ou grands, me tient énormément à cœur. On voit souvent que ceux qui accomplissent de grandes choses ont aussi vécu des moments difficiles.

La Fondation offre une deuxième chance à des jeunes en difficulté et c’est aussi notre deuxième chance, en tant que citoyens, de leur donner les moyens d’accomplir de grandes choses.

Patrick Deroy, administrateur

Coordonnateur professionnel au CIUSSS de la Capitale nationale, M. Deroy se joint à notre équipe, cette année, afin de faire rayonner notre cause. Par son expertise et son dévouement pour la cause des jeunes contrevenants, il est un atout pour notre Fondation. 

Anne Duret, administratrice

Détentrice d’une maîtrise en criminologie, j’ai œuvré plus de 30 ans dans le domaine des services sociaux et des services de santé dispensés aux jeunes et à leur famille. D’abord intervenante puis gestionnaire tant en réadaptation que dans le secteur psychosocial auprès des jeunes contrevenants, j’ai ensuite occupé différentes fonctions de gestion dont celle de directrice générale en Centre jeunesse et de DPJ-DP dans la belle région du Bas-Saint-Laurent.

Récemment retraitée, c’est avec plaisir que je me joins à l’équipe de la Fondation afin de poursuivre mon engagement auprès des jeunes contrevenants mais aussi pour redonner au suivant considérant l’important soutien de la FQJC dont mon personnel et moi avons pu concrètement bénéficiés au profit des jeunes de notre région.

Violaine Paquette, administratrice

Directrice, développement des affaires, BDC.  Violaine est une collaboratrice extraordinaire, méticuleuse qui s’investit auprès de la FQJC en apportant son expérience d’analyse des organisations et en permettant de donner un souffle nouveau vers le futur à notre fondation.

Clément Laporte, directeur exécutif

Criminologue et titulaire d’un MBA, il a fait tous les métiers de la réadaptation, particulièrement auprès des jeunes contrevenants les plus violents et les plus criminalisés. Il a été coordonnateur du centre d’expertise montréalais Délinquance et troubles de comportement dès sa création. Impliqué à la Fondation depuis des décennies, sa contribution, à la fois scientifique et organisationnelle, lui a valu d’en être nommé gouverneur.

À mes yeux, les jeunes contrevenants sont une cause orpheline à laquelle il est important de contribuer, compte tenu des impacts de leurs gestes sur les victimes ainsi que sur le climat de sécurité de la population.

Camille Hallée, Coordonnatrice générale

Toute petite elle accompagnait son père aux activités de la FQJC.  Aujourd’hui devenu une dame,  son père l’accompagne comme future coordonnatrice des activités  de la FQJC.